Skip to main content
  • 9,43 %
    Participation en capital 30/09/2018
  • 2.434 EUR M
    Valeur de la participation 30/09/2018
  • 9,43 %
    Participation en droits de vote 30/09/2018
  • 2
    Nombre de représentants dans les organes statutaires 30/09/2018
Année de l'investissement 2006 Historique de l'investissement

Issu de la fusion entre Lafarge et Holcim officialisée en juillet 2015, LafargeHolcim est le leader mondial des matériaux de construction. L’entreprise offre les solutions les plus innovantes afin de satisfaire les besoins de sa clientèle.

LafargeHolcim emploie environ 81.000 collaborateurs dans plus de 80 pays et dispose d’une présence équilibrée entre les marchés en développement et matures.

 

Performance en 2017

En 2017, LafargeHolcim a continué à améliorer ses indicateurs de performance clés relatifs au chiffre d’affaires et à l’EBITDA sous-jacent grâce à une excellente discipline en matière de coûts et à des initiatives commerciales.

La performance la plus visible a été réalisée en Amérique du Nord et latine, tandis que la plupart des autres régions ont continué à être en croissance, le chiffre d’affaires et l’EBITDA sous-jacent étant supérieurs à ceux de l’année précédente à périmètre constant.

Poursuivant la tendance observée en 2016 et soulignant la nature équilibrée du portefeuille, les marchés matures comme émergents ont apporté une contribution positive. En particulier, l’Amérique latine a enregistré une bonne performance grâce à des projets d’infrastructure et à la vente de détail, ainsi qu’à la bonne gestion des coûts et à la hausse de la tarification.

Le chiffre d’affaires de LafargeHolcim a augmenté de 4,7 % en 2017 sur base comparable, en particulier grâce à une croissance des volumes de ciment. Après prise en compte de l’impact des cessions (- 6,5 %) et des effets de change (- 1,1 %), le chiffre d’affaires publié a reculé de 2,9 %, à CHF 26.129 millions.

L’EBITDA sous-jacent a atteint CHF 5.990 millions sur l’exercice. L’ EBITDA sous-jacent, en base comparable, a enregistré une hausse de 6,1 % sur l’année.

Une revue détaillée du portefeuille d’actifs, et en particulier du risque pays, a engendré des dépréciations d’actifs à hauteur de CHF 3.829 millions. Les dépréciations ont principalement concerné le goodwill et des actifs réévalués dans le cadre de regroupements d’entreprises. Il en a résulté une perte nette part du groupe de CHF 1.675 millions, comparé à un bénéfice de CHF 1.791 millions en 2016. Avant dépréciations d’actifs et cessions, le résultat net part du groupe s’est établi à CHF 1.417 millions, comparé à CHF 1.273 millions en 2016, soit une hausse de 11,3 %.

Le bénéfice par action avant dépréciations d’actifs et cessions a atteint CHF 2,35 au titre de l’exercice, en hausse par rapport aux CHF 2,10 de 2016. Le cash-flow libre a progressé de 1,5 % sur l’année.

La dette nette s’est établie à CHF 14.346 millions au 31 décembre 2017, en baisse d’environ CHF 400 millions par rapport à l’année précédente.

Thèse d’investissement

Le groupe est bien positionné pour relever les défis de l’urbanisation croissante et de la demande de solutions de construction durables. Les enjeux de la fusion en 2015 n’ont pas changé :

  • Création d’un leader incontesté dans le secteur des matériaux de construction
  • Rééquilibrage du portefeuille vers les régions les plus porteuses en termes de croissance
  • Potentiel de dégager des synergies significatives
  • Amélioration de la performance opérationnelle et de la solidité du bilan

Gouvernance

Conseil d'Administration (2/10*) Comité des Nominations, Rémunérations & de gouvernance (1/5*) Comité Stratégique et de Développement Durable (1/4*) Comité d'Audit (1/4*)
Membre Membre
Membre Membre Membre
* Nombre de représentants de GBL dans les organes statutaires par rapport au nombre total de membres. Les informations de Gouvernance sont arrêtées en date du 31/12/2017, sauf en cas de communication publique plus récente.