Skip to main content
  • 21,19 %
    Participation en capital 30/09/2018
  • 197 EUR M
    Valeur de la participation 30/09/2018
  • 21,19 %
    Participation en droits de vote 30/09/2018
  • 2
    Nombre de représentants dans les organes statutaires 30/09/2018
Année de l'investissement 2017 Historique de l'investissement

Depuis sa création en 1967 en tant qu’opérateur espagnol de petite taille, Parques Reunidos est devenu l’un des principaux opérateurs de parcs de loisirs en Europe et aux États-Unis, grâce à une croissance organique et des acquisitions multiples, notamment Bobbejaanland (Belgique, 2004), Mirabilandia (Italie, 2006), Warner (Espagne, 2007) et Palace Entertainment (États-Unis, 2007).

La société exploite des parcs d’attractions, animaliers et aquatiques au travers d’un portefeuille de parcs régionaux et locaux, bénéficiant de marques locales populaires.

Performance en 2017

Au cours de l’exercice 2017 (clôture au 30 septembre 2017), la performance de Parques Reunidos a été affectée par (i) les conditions météorologiques défavorables, notamment en Europe centrale et aux États-Unis, (ii) la reprise anticipée du parc Marineland plus lente que prévue et (iii) l’impact négatif des ouragans Irma et Harvey. Ces événements défavorables compensent significativement la forte performance sous-jacente réalisée en Espagne et en basse saison.

En conséquence, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires et un EBITDA de EUR 579 millions et de EUR 174 millions au cours de l’exercice, en baisse respective de 0,8 % et 7,5 % par rapport à l’année précédente. Le groupe a cependant été en mesure de continuer à générer des flux de trésorerie positifs et a proposé une distribution de dividendes d’un montant total de EUR 20 millions, en ligne avec l’exercice 2016, et correspondant à une distribution de 39 % du résultat net proforma.

En outre, Parques Reunidos a annoncé plusieurs initiatives au cours de l’exercice, notamment :

  • Les ouvertures de parcs d’attractions à Dubaï et au Vietnam qui seront opérés par Parques Reunidos ;
  • Le développement d’un indoor entertainment center «Lionsgate Entertainment City» sur Times Square à New York ;
  • Un partenariat avec Discovery Communications pour développer des entertainment centers ;
  • Le développement du parc Ducati World à Mirabilandia, en Italie ;
  • L’ouverture du premier indoor entertainment center Nickelodeon à Murcie, en Espagne.

Ces actions s’inscrivent dans la stratégie de croissance externe de la société dans le but de diversifier davantage son portefeuille.

Enfin, le Conseil d’Administration a nommé trois nouveaux administrateurs en 2017, dont :

  • Colin Hall (représentant GBL) ;
  • Javier Fernandez Alonso (représentant de Corporacion Alba) ;
  • Ana Bolado (indépendante).

Thèse d’investissement

Le marché des parcs de loisirs locaux et régionaux bénéficie de tendances structurelles, notamment :

  • L’attrait de l’expérience
  • Un effet «staycation» (1) qui assure une certaine résilience en période de ralentissement économique
  • Forte fragmentation du secteur et potentiel de consolidation

Parques Reunidos bénéficie d’un positionnement unique avec :

  • Un portefeuille de plus de 60 parcs et des marques réputées
  • De multiples opportunités de croissance organique et externe
  • Une capacité à répliquer les meilleures pratiques aux parcs nouvellement acquis

Gouvernance

Conseil d'Administration (2/9*) Comité des Nominations et Rémunérations (1/4*)
Membre Membre
* Nombre de représentants de GBL dans les organes statutaires par rapport au nombre total de membres. Les informations de Gouvernance sont arrêtées en date du 31/12/2017, sauf en cas de communication publique plus récente.